février 8, 2023

Le port de Le Havre

Le port maritime de la commune du Havre est localisé en Normandie, plus précisément dans le département de Seine-Maritime. Il est désigné comme le 2ème plus grand port de France, celui de Marseille étant placé en première position. Il occupe la 56ème place sur le plan mondial. Maintes activités s’y déroulent quotidiennement, notamment au niveau du port de commerce, du port de plaisance et du port de pêche. Découvrez plus de détails sur la géographie, l'histoire et les activités du port du Havre.

Présentation du port du Havre

Le port du Havre est un grand port maritime positionné de façon stratégique, car il se situe sur la mer la plus traversée du globe. Sa situation géographique, favorable aux différents échanges internationaux, reste son principal atout. Il représente pour le commerce et le transport maritime une plateforme logistique majeure à l’échelle mondiale. En termes d'envergure, il mesure environ 25 km d’Est à l’Ouest pour approximativement 6 km du Nord au Sud.

Il assure sur le territoire français 35 % du transport du pétrole brut et 60 % du trafic des conteneurs. Joignant deux destinations stratégiques du point de vue touristique, à savoir Paris et Londres, il représente le principal relai maritime sur la Manche.

Par ailleurs, le port du Havre est référencé comme le premier port d’escale de la « Northem Range », (principale interface commerciale entre l’Europe et le reste du monde). Ce qui explique la place importante qui est la sienne sur le vieux continent. Il bénéficie également de conditions nautiques très favorables et avantageuses. Celles-ci permettent une accessibilité permanente au port, sans contraintes liées aux marées et au tirant d’eau.

Situation géographique du port du Havre.

La place portuaire havraise est située à l’entrée de l’estuaire de la Seine, à l’ouest du continent nord-européen. Il figure en outre sur l’axe de navigation Manche/mer du Nord. Le quart des échanges maritimes de la planète transitent par cet itinéraire. Il est le premier port de déchargement rencontré par les navires provenant du reste du monde. Parallèlement, il est le dernier port de chargement des navires (premier et dernier port de la rangée nord-européenne).

Il couvre une superficie de dix mille hectares et s’étend sur huit communes. Ce sont Le Havre, Gonfreville L’Orcher, Rogerville, Oudalle, Sandouville, Saint-Vigor-d’Ymonville, La Cerlangue et Tancarville.

Histoire du port du Havre

Les origines du port du Havre remontent cinq siècles en arrière, entre 1517 et 1550. En effet, en 1516, en raison de l’envasement des ports d’Harfleur et d’Honfleur, l’élite normande estime que la région a besoin d’un nouveau port. En 1517, le roi François 1er fonde le port de Havre, qui apparaît comme une forteresse de défense à l’entrée de la Seine. Il fait également figure de port d’échouage. Il sera aussi utilisé comme port de commerce et port de pêche.

Sa vocation commerciale s'accentue au cours du 19e siècle avec le commerce triangulaire. C'est l'époque où l’importation de sucre, de café, de coton et d’épices prennent de l'essor. En 1824, on assiste à la fermeture définitive de l’arsenal et à une fructueuse période d’expansion du port. Cette période coïncide avec l’avènement de la navigation à vapeur.

En 1847, le transport des passagers au long cours devient la principale activité du port. Pendant un siècle, l’histoire du port est marquée par les grands paquebots en ligne et les gares ferroviaires situées sur les quais.

Au terme de la deuxième guerre mondiale (1945 – 1965), le port du Havre se retrouve en état de ruine car il a servi entre-temps de port militaire. Plus de 350 épaves sont retrouvées dans ses profondeurs. Il faut ainsi une vingtaine d’années pour la reconstruire. Ces deux décennies sont désignées comme la période de renaissance et s’étendent de 1965 à 1985.

En plus de sa remise en état, de nombreuses innovations seront intégrées au port. Les années 1990 seront marquées par la révolution du conteneur. À partir des années 2000, on assiste à la réforme portuaire et à la fusion des ports maritimes de l’Axe-seine en vigueur de nos jours.

Les infrastructures et les activités majeures menées au port du Havre

Le port du Havre constitue une source de revenus pour des milliers de personnes, vivant ou non dans la région Normande. Dans ses archives, il est enregistré environ 3000 salariées en l'an 2006. Les activités portuaires classiques que sont le débarquement et l’entreposage, fournissent le plus d’emploi suivi du transport routier et de la manutention.

Le port pratique comme activités phares le transport maritime des marchandises et des personnes, le transport fluvial et le transport logistique. De ce fait, le port est géré comme un établissement public à caractère industriel et commercial.

En termes d’infrastructures, il est constitué :

  • de plusieurs terminaux destinés au traitement des marchandises ;
  • des chariots pour le transport des marchandises ;
  • d'immenses parcs à conteneurs et de multiples quais ;
  • des vracs solides et liquides ;
  • des terminaux transmanche ;
  • de multiples bassins ;
  • les docks, etc.

Du point de vue logistique, le Havre comporte comme autres infrastructures le port de plaisance et le port de pêche. Par ailleurs, le port 2000, grande fierté de la ville, a permis d'édifier de multiples quais et installations facilitant l'arrivée de porte-conteneurs. Il est localisé au sud des infrastructures du port du Havre.

Au plan des statistiques, ce monumental ouvrage permet de recevoir près de 2 mille bateaux porteconteneurs en une année. Cette prouesse s'explique par la présence d'une douzaine de quais ayant chacun une envergure de 350 mètres. Grâce à cette infrastructure d'exception, le port havrais peut traiter un porte-conteneur entier en 24 heures. Aucun autre port français ne reçoit plus de conteneurs que celui-ci et les plus gigantesques navires porte-conteneurs y ont accosté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *